Apiculture, l’élevage sous une autre forme <title>Bio-Leven - Remèdes Naturels Au Miel Et Plantes Apiculture, l’élevage sous une autre forme – Bio-Leven
× Les produits de la ruche en direct du producteur au consommateur... remèdes naturels au miel et plantes remedes naturels remede contre le rhume

Apiculture, l’élevage sous une autre forme

Publié par Laurent Peace le

Apiculture, l’élevage sous une autre forme

L'apiculture est une branche de l'agriculture qui consiste à élever des abeilles dans le but de produire du miel.

Pratiqué à grande échelle,

ce type d'élevage apparait avec la croissance du besoin en qualité et en quantité.

Les techniques diffèrent selon l'époque ou la localisation et chaque étape de la production mérite qu'on s'y intéresse.

Apiculture à la méthode traditionnelle

Selon l'époque et le lieu où on le pratique, l'apiculture se subdivise en deux grands types : moderne et traditionnelle.

De plus en plus rare, cette dernière forme d'élevage se caractérise par des ruches traditionnelles,

réalisées en matériaux locaux comme la paille, le pot d'argile ou les rondins de bois évidés.

L'apiculteur n'utilise pas de cadre ni d'autre structure pour les couvrir.

Dans ce cas, même si l'agriculteur dispose de nombreuses ruches,

la quantité de miel produit reste rudimentaire. En effet, elles sont rarement occupées en même temps.

Il arrive que les abeilles retournent à leur écosystème naturel et l'habitat apicole reste vide longtemps après la récolte.

On trouve ce genre d'apiculture dans des pays en développement et dans des fermes isolées.

 

Apiculture sous l'ère moderne

Pratiquée pour sa rentabilité,

l'apiculture moderne se distingue par de diverses caractéristiques liées aux types de ruchers utilisés.

Le Dadant, un système qui se différencie par ses 10 à 12 cadres,

figure parmi les plus rependus.

Le modèle Langstroth se reconnait par sa conception à barre unique et appréciée des apiculteurs grâce à sa praticité.

Le Voirnot et le Warré complètent la liste d'habitat apicole vertical.

Avec sa forme rectangulaire et les barres qui lui servent de toit, les ruches horizontales offrent un habitat privilégié aux abeilles.

On n'y trouve ni cadre ni de cire et la productivité est inférieur aux autres techniques conventionnelles.

Par contre, il est recommandé pour la sauvegarde des espèces mellifères.

De l'apiculture au miel

Entre la construction des ruches et la vente du miel, plusieurs étapes sont nécessaires.

Après avoir installé les abeilles dans son habitat,

l'apiculteur attend la période propice à la récolte.

Il peut y avoir une ou deux productions par an, en fonction des conditions climatiques.

Le travail commence par l’enfumage et le port d’une combinaison afin de faire disperser les abeilles et d’éviter d’éventuelles piqûres.

Les cadres sont ensuite retirées de la ruche avant de procéder à la désoperculation et l’extraction.

Le procédé se poursuit avec la filtration, la maturation et se termine par le conditionnement.

 


Article précédent Article suivant


0 commentaires


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés